Laisse les gondoles à Venise...

Nouvelle journée au cœur de la Sérénissime : nous prenons le même bateau que la veille, depuis Punta Sabbioni, qui nous mène pour ainsi dire au pied du palais des Doges de la place San Marco.

Nous y entrons assez rapidement et découvrons cet édifice immense et richement décoré qui abritait les institutions de la République de Venise.

Un long parcours sinueux nous fait découvrir une suite de salles magnifiques dans lesquelles siégeaient les différentes assemblées et cours de justice. Le marbre et l'or y sont rois et les toiles qui ornent les murs sont toutes réalisées par d'illustres peintres, tels Le Tintoret ou Véronèse : il s'agissait de montrer la richesse de Venise, ainsi que sa puissance, et les scènes peintes sur murs et plafonds sont véritablement impressionnantes par leur taille (rarement moins de 4mx3m) et leur qualité.

 

Du palais des Doges aux prisons, nous avons traversé, sans larmes, le célèbre pont des soupirs :

Après cette visite, déjeuner pique-nique sur une des rares places de Venise, moins impressionnante mais plus tranquille : le Campo San Angelo. Les plus gourmands ont même goûté une glace vénitienne, ce qui était de mise puisqu'il faisait grand soleil !

Quel bonheur, ensuite, et malgré la fatigue de nos pieds bien éprouvés, de cheminer dans les rues de Venise par ce temps de rêve : au coin de chaque rue peut apparaître une façade colossale ou un petit pont qui engendre un canal, le tout baigné dans une lumière chaude et un silence propre à cette ville uniquement piétonne.

Nous étions ébahis, conscients qu'il s'agit d'un lieu vraiment singulier. Cette balade nous a menés, entre autres découvertes, à l'église des Frari et au pont du Rialto, qui engendre le Grand Canal, toujours couvert d'une foule dense.

 

Cette journée s'est terminée par un repas et un repos très attendu à proximité de ce pont, au bord du Grand Canal : à nous la grande vie ! Il faisait nuit lorsque nous avons repris le bateau qui nous a amenés au car. Nous étions alors à la fois soulagés de pouvoir nous reposer et tristes de quitter un si bel endroit. Promis, nous reviendrons !

 

 

© 2018 Collège Anatole France - Cadillac. Tous droits réservés. Designed By JoomShaper

Please publish modules in offcanvas position.