Bannnire_site4.png

Depuis le début de l'année, de courageux élèves de 3e sacrifient leur pause méridienne du mardi pour venir participer à un atelier en salle T1. Mais que font-ils chaque semaine en salle de technologie au lieu de profiter de leur temps libre ? 

Ces vingt élèves volontaires (filles et garçons) travaillent par groupe de 4 et construisent un robot pour participer au concours Robotek. Ce concours regroupe 5 épreuves auxquelles le robot de chaque équipe doit participer.

Les épreuves sont décrites sur le site concoursrobotek.wordpress.com et sont assez variées car le robot devra participer à une course, nettoyer une piste des déchets qui l'encombrent, se réfugier dans une boite, déplacer un conteneur et éviter des obstacles.

Un petit groupe d'élèves travaille aussi sur une épreuve un peu particulière qui consiste à programmer un bras manipulateur afin de récolter des échantillons.

 Pour commencer, les élèves ont rédigé un cahier des charges sous la forme d'une carte mentale afin de bien définir les contraintes et les fonctions du robot. Ils ont ensuite réalisé quelques croquis avant de s'attaquer à la maquette en carton et à l'échelle 1 de leur structure.

Certains groupes ont ensuite modélisé en 3D les différentes pièces de leur robot afin de pouvoir les usiner sur la fraiseuse à commande numérique ou les imprimer en 3D. Ils ont ensuite implanté les composants nécessaires aux déplacement, au pilotage et à la détection de l'environnement du robot.

Le gros du travail restant consiste à programmer les robot afin qu'ils réalisent les épreuves de façon totalement autonome et ça n'est pas une mince affaire.

Le concours ayant lieu le 14 juin 2017, il ne reste que peu de temps aux élèves pour mener à bien leur projet mais rien n'est joué.

M. Soulard

 

 

FabCad,le FabLab du collège Anatole France